Wings of war: découverte au dessus du Nord de la France

ww1

Pendant que les amis Joss et Ono6 s’échangeaient quelques messages radios version “Têtes brûlées”, Yvan et GooG s’étaient quant à eux décidés à échanger quelques projectiles au dessus du Nord de la France. GooG découvrait les règles assez simples de Wings of War pour effectuer une rencontre entre 2 Messerschmitt 109E et un Junker 87 et 2 Spitfire de sa Majesté.

Les règles étant grosso-modo assimilées, on débute. Le scénario est planté, le Stuka doit traverser la carte et sortir par le bord Anglais (en face) afin d’assurer sa mission de bombardement. Après quelques avancées en ligne droite, le Stuka dévie sa route coté gauche de l’Anglais qui lance un Spit à sa poursuite. Les 2 Messerschmitt anticipent la manœuvre, ce que fait aussi le 2ème spit pour les prendre en chasse. Mais la manœuvre anglaise est approximative, et au lieu de se retrouver derrière comme prévu, le virage trop serré l’amène sur le flanc des frisés et le pauvre pilote Anglais est touché 2 fois avant que son avion ne s’écrase. Ce dernier a quand même eu le temps de blesser un des 2 pilotes des chasseurs Allemands. Coté Allemand, il semble également que les pilotes soient des jeunes recrues car leurs manœuvres les écartent également du pilote britannique qui se trouve en bonne position pour chasser le Stuka. Un tir puis 2 puis 3 sur le Stuka malmènent la structure de l’appareil. Mais le pilote Allemand en a vu d’autres et dans une manœuvre ultime réussit à baisser son altitude et à éviter le coût fatal.

Les Allemands triomphent pour le plus grand plaisir d’Yvan et du mien car la règle est facile, assimilable rapidement surtout quand on connait le système Sail of Glory car c’est très similaire dans le principe. Matériel super, avions très beaux. Et c’est vraiment un grand plaisir à chaque fois de jouer avec Yvan.

Côté règle, j’ai été un peu surpris par les manœuvres du spit (et des autres) , j’ai trouvé que ça tournait assez mal par rapport à la taille de la carte de jeu, et puis la règle du pilote blessé que soit on n’a pas bien compris soit elle n’est finalement pas trop contraignante.

Mais ce n’est pas très grave, on a passé un bon moment, et par sa simplicité le jeu me parait très adapté pour faire jouer des néophytes notamment dans le cas de démonstrations.

J’ai hâte de découvrir la version 1ère guerre mondiale.

ww2

Le pilote Allemand blessé ne favorise pas les manœuvres de son appreil

 

Cet article a été publié dans Activités Vouneuil, Divers, SliderAc, WW2 avec les mots-clefs , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.