Punk Ratz : une courte mais belle victoire.

Les Chaotiques d’Ono6 reçoivent les Skavens de Cerkan. Le public est très équilibré car 8000 spectateurs prennent place de part et d’autre dans les travées. Les rats gagnent le toast et choisissent d’attaquer.

L’offensive est un peu poussive mais suffisante pour laisser la porte ouverte à un coureur d’égout. Ce dernier se fait rattraper et blitzer par K Ribou mais qui s’y prend comme un manche. Il ne s’y reprendra plus d’ailleurs car il meurt sur le coup. Les Kaos font faire le match à 10. Seulement, ils ne se laissent pas faire : les rats qui se développaient sur leur gauche sont obligés de basculer leur axe vers la droite et tentent de jouer les bordures. Mais les Guerriers du Chaos et autres Hommes-Bêtes ne se laissent pas berner et réussissent à infiltrer le dispositif adverse. Le porteur de balle est projeté sans ménagement dans le public qui est plutôt clément avec lui. A la grande stupeur du public, le ballon est lancé depuis les gradins sur K Tastrophe qui confit le sésame à K Rtouche le Guerrier. La progression est assez rapide : trop même. Emporté dans son élan, le Guerrier s’enfonce trop loin dans le camp skaven et trébuche. La sanction tombe et lui avec, mais il est trop tard pour une contre-offensive des rats surtout que la vermine de choc censée aider à sa réalisation se vautre lamentablement. C’est le 0-0 à la mi-temps. Les Chaotiques  reprennent confiance surtout qu’ils vont recevoir la balle.

Une attaque se développe sur la gauche vite juguler par les rats, la voie est bouchée et les chaotiques choisissent de repiquer vers le centre, surtout que l’homme-bête porteur de du ballon se voit vite collé. Les rats, rois de l’esquive, investissent les positions chaotiques. L’attaque du Chaos est trop isolée et se fait contrée. La balle change de main. K Rabine dit “Superman” a beau s’escrimer à faire des blessés, les rats sont trop rapides. Le TD est marqué trop vite.

Il reste du temps pour égaliser. Mais, là encore, la précipitation joue des tours aux K-Kaos, la balle est de nouveau perdue, et la contre-offensive est foudroyante. Il faut encore une intervention in extremis de “Superman” pour éviter le 2-0. La victoire est pour les skavens après une partie pleine de rebondissements et effectuée dans une ambiance détendue et sympathique. Bonne chance aux Ratz !

Punk Ratz

n°3 / sortie : 2 xp

n°4 / TD : 3 xp

n°6 / JPV : 5 xp

POP +1 (1), gains 60000

K-Kaos

n°1 / 2 sorties : 4 xp

n°10 / JPV : 5 xp

n°5 : mort

POP -0 (4), gains 30000, acquisition : homme-bête journalier, n°25, K Liméro, reste 30000 po

Cet article a été publié dans Blood Bowl. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.