Le pas à pas de la sculpture de Galak Starscrapper: épisode 6 et fin

Pour la dernière étape, où j’ai apporté ma dernière finissions (la pose du grimoire suspendu par une chaîne sur la cuisse droite) il a fallu procéder en trois temps.

-Tout d’abord j’ai percé deux trous dans la ceinture, puis j’ai formé deux anneaux passant dans ces trous, à l’aide de deux boudins simplement repliés. Ces anneaux me serviront de base pour le reste de la chaîne.

-Une fois les premiers anneaux secs, j’ai fait d’une traite le reste des maillons. Pour faire une chaîne sur une surface plane c’est extrêmement simple ; tout d’abord une boule de résine est placée à l’endroit voulu, puis le pinceau conique est placé à la verticale. Une pression de la pointe créé un anneau. On répète l’opération tout le long de la chaîne, puis on relie les différents anneaux avec un petit boudin qui est écrasé dans le centre des deux anneaux reliés. Naturellement ce boudin va se courber, donnant l’illusion d’un anneau reliant les deux autres.

Ici j’ai poursuivit la chaîne avec un nombre égal de maillon de chaque côté. Les derniers maillons horizontaux se sont rejoints sous l’endroit où l’anneau du livre doit se situer au final.

-Pour les deux derniers maillons, ceux qui seront reliés à celui du grimoire, j’ai d’abord placé un boudin sur l’extérieur de chacun des derniers anneaux posés. Ces boudins sont placés à la verticale, l’un contre l’autre. Je les ai positionnés de façon à ce que leur position corresponde à celle de l’intérieur de l’anneau du livre. Une fois bien placés j’ai collé le grimoire dans la cuisse et ai appuyé fermement sur celui-ci. De cette manière les boudins ont été comprimés contre l’anneau et ont formé l’intérieur de leur anneau de liaison respectif. Pour achever l’engin, je n’ai plus eu qu’à placer une petit boudin partant du dessus de l’anneau du livre et plongeant dans l’anneau correspondant. Ainsi, en trois temps j’ai créé l’illusion d’un anneau complet reliant la chaîne au grimoire.

Pour la chaîne, environ deux grosses heures de travail.

 Galak42

 

 

Et voilà, la sculpture est finie. Je rajouterai sans doute des fioritures sur le socle avant de passer à la peinture, mais là c’est une autre histoire.

Maintenant si je compte étape par étape j’arrive à une grosse soixantaine d’heures de boulot.

Je me suis vraiment bien amusé sur ce projet et j’y ai pas mal appris de chose.

Dernier point : pour fixer la figurine au socle j’ai percé cinq trous dans chaque pied et y ai collé des tiges épaisses (des tiges de rivets récupéré dans mes autres bricolages). J’ai percé le socle aux endroits correspondant et hop le tour était joué.

Maintenant agresseurs en tout genre, tremblez, l’arbitre vous a à l’œil….

Galak44

 

 

Cet article a été publié dans Figurines avec les mots-clefs , , , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.