BB6 – J1 Les Dragons d’or d’Ulthuan vs Oukélélababal: 2-1

Résumé du match

Match número 1 de la journée 134
Group A (local) A (visitor)

 
Les Dragons d’or d’Ulthuan (local)

Oukélélababal (visitor)
Score: 2 1
Public: 16000
Résumé du match:

«Nous sommes Dieux et Maîtres nous sommes les dragons d’or.»

La devise de notre chère équipe s’est justifiée ce soir. Bon soit, nous n’avons écrasé l’adversaire que par un TD d’écart mais nous n’avons plié ni devant le destin ni devant ces brutes vertes.

Le coach nous avait confié vouloir baser sa stratégie sur un jeu de passe bien léché qui a fait la réputation de nos joueurs. C’était compter sans ce soleil aveuglant qui dardait en début de rencontre. Les orcs sentaient bien le coup en choisissant de donner le coup d’envoi après avoir gagner le toss. Ces brutasses avaient réussi à infiltrer un groupe de leurs hooligans dans le public. Les dieux savent comment mais ils sont parvenu à faire entrer en douce un gros rocher dans le stade. Le service d’ordre s’en est aperçu mais au moment de les appréhender un gros orc noir s’en est débarrassé en le lançant sur le terrain. Quels muscles, quels élégance toute sauvage dans son mouvement…euh je m’égare.

Malencontreusement la pierraille s’est abattue sur un pauvre trois quart trop concentré sur la manière dont il allait éviter les baffes pour voir ce qui lui tombait dessus. De fait il a gracieusement éviter les coups en se faisant transporter commotionné à l’infirmerie.

Bref, le match était lancé et les Dragons orientaient leur attaque sur l’aile droite. La défense couvait les lignes de passe mais laissait un receveur isolé. Les blitzers faisaient un gros pressing sur notre lanceur. Ce dernier parvenait à se faufiler pour adresser une passe longue et boucler en deux tours le premiers TD.

Le coup d’envoi suivant éloignait bien la balle au fond du terrain des orcs. Nos beaux, nos magnifiques, nos grands…euh je m’emballe encore Bref, les Dragons infiltraient deux joueurs pour mettre le lanceur orc sous pression. Celui-ci, flanqué de deux trois quart parvenait tout de même à remonter le terrain. La ligne des orcs commençait alors à avancer inexorablement, alors que la défense couvrait les éventuels receveurs démarqués. Une ouverture se présentait à nos valeureux guerriers mais le sol se dérobait sous les pieds du fier blitzer qui s’affalait lamentablement en voulant sprinter. Les orcs, devant sans doute y voir un signe enclenchèrent la machine à mandales, faisant deux KO, mais oubliant que notre agilité légendaire et notre vitesse pouvaient nous permettre d’atteindre les coins les plus reculés d’un terrain. De fait le blitz qui s’ensuivit fonctionna à merveille. Par contre pour ce qui est de l’agilité légendaire il y aura à revoir le blitzer ne ramassant pas le ballon. Sa punition ne tarda pas car il se fit lui-même blitzer et finit KO. Les orcs profitèrent de l’aubaine pour ramasser le ballon dans une zone de tacle. Exaltés par cette action ils fêtèrent cela par une agression d’autant plus vaine que le frappeur se vit expulsé.

Nos sublimes dragons tentèrent le tout pour le tout pour éviter le TD qui se profilait mais l’action finale pour s’en prendre au porteur de balle échoua sur un nouveau sprint raté. Le malheureux chut de tout son poids et subit un traumatisme crânien qui le privera du prochain match. Trop contents les orcs furent pris de frénésie et frappèrent tout ce qui bougeait : nos héros se trouvèrent tous au sol, un quatrième KO allant rejoindre ses coéquipier chez les soigneurs. Un dernier blitz raté donnait aux orcs l’occasion de marquer au dernier tour. La mi-temps arriva sur ce score de parité 1-1.

Problème : entre les blessés et les KO qui refusaient de revenir sur le terrain pour servir de punching-ball il ne nous restait que cinq joueurs sur le terrain. Bon vaille que vaille il fallait bien y retourner. Les prêtres des dieux-dragons se mirent à incanter à tout va en espérant une intervention surnaturelle.

Les orcs reçurent le ballon sous un ciel redevenu clément. Une nouvelle tournée de torgnolles faisait le premier blessé attribuable directement à nos grossiers adversaires (et en plus je vous parle pas de l’odeur…).

Les dragons décidèrent de se replier mais les esquives se mirent aussi à échouer. L’attaque déroulait tranquillement en enfonçant toute résistance. Les maigres effectifs restant se replièrent pour la défense de la dernière chance quand le miracle vint : les orcs, trop contents de pouvoir faire ce qu’ils voulaient décidèrent de jouer la passe, mais bon ce ne sont pas des elfes, eux… enfin surtout pas leur lanceur qui échoua à deux reprises dans sa tentative de passe. Plus qu’une solution pour les dragons : banzaï, si vous me passez cette expression. Un receveur se mua en passeur et se démarqua pour ramasser le ballon et adresser une passe à un trois quart oublié au milieu du terrain. Ce dernier, tout surpris d’avoir le cuir, et voyant le regard bovin et la bave au coin des lèvres des blitzers orcs, se dit qu’il n’était pas prudent de rester sur place en fonça vers l’en-but adverse. Ses coéquipiers avaient beau se prendre les pieds dans le tapis dans leurs tentatives d’esquiver pour aller le soutenir, il tint bon et marqua le TD du 2-1. Bon à ce moment ne restaient que trois joueurs elfes sur le terrain mais l’impossible était fait. Deux des KO daignaient venir épauler leurs petits camarades pour la fin du match. La remonté de balle des orcs était très laborieuse, et au final trop lente pour marquer avant la fin du temps réglementaire. Cela se paya au prix de deux nouveaux KO, mais rien ne fit fléchir ces si beaux héros, les cheveux d’or volant au vent, nus sous leurs armures scintillantes dans la lumière du soleil couchant…euh faut que je me remette…

Au final reste un sentiment de hold up absolu et un gros doute sur le fournisseur de nos armures vu le nombre de gars sur le terrain au coup de sifflet final.

A bientôt chers lecteurs pour la suite des tribulations draconiennes ulthuanesques. Cela devrait se passer contre une autre race très ragoutante : des skavens…beurk.

Gains:

$70000

$20000

Dépenses exponentielles:

$0

$0

Popularité:

+1 POP

0 POP

Personnel d’encadrement et relances:

Un apothicaire a été engagé pour l’equipe!

Journaliers:

15
Un nouvel journalier, Nal Journ avec número 15, a été integré pour la position Trois-Quart

Points d’expérience:

1
Jorhel Montana a réussi une passe !

6
Rhandi Mhoce a marqué un touchdown !!

6
Rhandi Mhoce a réussi une passe !

11
Pour ce qu’il a apporté à l’équipe, Redji Whyt a été élu joueur le plus valable

12
Warhen Sape a marqué un touchdown !!

1
Tiba Envoi’loin a réussi une passe !

1
Tiba Envoi’loin a réussi une passe !

80
Pour ce qu’il a apporté à l’équipe, Gluk Ren’tdanl’ta a été élu joueur le plus valable

82
Tuk Courvit’ a marqué un touchdown !!

Blessures:

9
Ouch! C’est sûr que Dehyon Sahnders va être absent le match prochain

9
La blessure a été trop forte. L’armure de Dehyon Sahnders est cassée. -1AR

Compétences:

15
Avec l’expérience, Nal Journ a gagné la compétence Solitaire

Cet article a été publié dans Blood Bowl avec les mots-clefs , , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.