BB5 – J5 Sobek ASSE vs Rapid Orkvogrod: 1-2

Résumé du match

Match número 3 de la journée 128
Group A (local) A (visitor)


Sobek ASSE (local)

Rapid Orkvogrod (visitor)
Score: 1 2
Public: 21000
Résumé du match: HEP TAVERNIER ENCORE UN TONNEAU POUR TENIR LE COUP !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Après le match contre les Hallowinners l’ambiance est plutôt au beau fixe côté Rapid Orkvogrod. Se présentent les cousins crocos des SOBEK ASSE qui nous accueillent dans leur jungle. Le temps est clément et le restera tout au long de la partie malgré deux évènements qui auraient pu modifier cet état de fait. 11000 crocos font face à 10000 orcs. Les visiteurs Orkvogrodiens gagnent le toss et choisissent de recevoir le ballon.

Les deux équipes se placent face à face : vu les deux lignes bien velue qui se font face, on se doute que les stratégies ne vont pas passer par le contournement. La balle s’élève et retombe le long de la ligne médiane juste derrière les blitzers des Rapid s’étant placé aile gauche. La chandelle étant montée haut dans le ciel, le lanceur orc tente en vain de rattraper le cuir. Les gros bras commencent à envoyer les baffes et enfoncent la ligne des crocos, même si le troll montre qu’il n’est pas naturellement stupide pour rien. La défense ne s’en laisse pas compter et recolle à la ligne des rouges et blancs. Un blitzer s’infiltre dans le dos de la ligne des attaquants en passant sur l’aile droite de celle-ci. Les frappes sont pleines de bonnes volontés mais ne font que repousser les adversaires. Il s’ensuit un gros tas de joueur au centre du terrain.
Les Rapid continuent de frapper et expédient un blitzer adverse dans le public bienveillant qui fête ça en le mettant KO. Ils desserrent la pression au centre en cognant dur (malgré un double skull) et en mettant leurs adversaires au sol. Bon OK les crocos n’ont qu’un joueur qui vomit au final mais la défense est mise à mal. Les défenseurs se relèvent mais leurs frappes ne font encore une fois que repousser les Rapid. Ces derniers développent une attaque lente sur l’aile gauche en tentant de verrouiller les accès au ballon, mais leur gobelin se rate et chute en esquivant.
Ce raté n’aura pas de conséquence, le mouvement suivant des Sobek échouant sur un duel de troll se soldant par les deux gros débiles au sol.
Du coup le lanceur des Rapid se détache et s’enfonce dans le terrain des crocos. Au passage les Sobek se retrouvent avec un KO mais une possibilité de se replier les Rapid échouant à verrouiller leur attaque (double skull). Le pauvre porteur de balle en paye tout de suite les conséquences se retrouvant blitzé et mis au sol. Il en est quitte pour vomir un bon coup. Les autres crocos cognent sur la ligne centrale sans résultat.
Les Rapid disponible foncent alors pour entourer le ballon, les autres cognant et causant un second KO. La défense se démène comme elle peut mais échoue sur un duel à 1 contre 1.
Ne reste plus aux attaquants qu’à sécuriser la balle : le lanceur émerge de son malaise, se relève et récupère la balle le long de la ligne de touche. Les Sobek se vengent en mettant un de leurs adversaires KO mais l’attaque de la dernière chance échoue sur une attaque à 1 contre 2. Les Rapid se mettent à distance de TD, et, concentrés sur le fait de marquer, cogne mollement pour la forme. Comme les Sobek ont la bonne idée de rater leur frappe (double skull) il ne reste plus qu’à marquer. Deux des trois KO reviennent en jeu et le temps reste clément.
Un poil démoralisés les crocos cognent sans conviction pour leur dernier tour de la mi-temps, et leur lanceur tente une passe qui rate à la réception.

Dans les vestiaires le coach des Sobek remonte les bretelles de ses troupes au point que le KO refuse toujours de revenir en jeu. Mais bon le reste de l’équipe parait bien motivé. Le temps restant clément, place au jeu.
Le ballon est envoyé au centre du terrain des crocos. Ceux-ci cognent faiblement et se contentent de repousser leurs adversaires (un double skull au passage). Ils collent aux défenseurs à portée mais la passe vers l’aile droite échoue. Bon cela n’aura pas de grosse conséquence les Rapid ratant deux de leurs attaques (2 double skull). Les crocos se disent que leur chance est là : ils récupèrent la balle et repiquent vers l’aile gauche, mais ratent le dernier bloc (double skull suivit de skull-block). Les Rapids se replient pour bloquer la ligne d’attaque, faisant un KO au passage. Les Sobek insistent vers l’aile gauche en mettant KO le troll MC Trollus. Les défenseurs tentent de compenser en tentant de recomposer une ligne fiable mais un couloir s’est formé qui ne peut être verrouillé, d’autant que deux blitzers sont mis au sol le long de la ligne de touche. Les attaquants insistent dans le couloir et se placent pour pouvoir envisager un TD rapidement. Les Rapids entrevoient une chance et un blitzer se lance à l’assaut du porteur de balle : il esquive magnifiquement mais rate son duel (double skull). Les Sobeks soignent leur placement malgré un nouveau KO. Ne reste qu’un espoir aux Rapids pour revenir, mais le blitzer se loupe en tentant de mettre le paquet. Du coup les crocos temporisent et sécurisent leur position, d’autant que le dernier blitz rate (skull). Les Sobek font un KO et ne tergiversent plus et marquent : 1-1. Ne reste que deux tours aux Rapid pour emporter le match.
Les KO des Rapids reviennent en jeu, mais deux des trois crocos restent sur le flanc.
Les deux lignes se placent, les Rapids mettant le paquet sur l’aile gauche. La balle monte en chandelle le long de la ligne médiane. Personne ne réussissant à la rattraper la balle sort de la moitié Orkvogrodienne : elle est alors remise à un blitzer de l’aile gauche. Les baffes pleuvent et l’aile gauche de l’attaque s’enfonce. Le blitzer porteur de balle s’enfonce dans la moitié adverse avec un soutien de choix (ben oui un mauvais choix est un choix quand même) en la personne du gobelin de l’équipe. Les autres joueurs collent les défenseurs et manoeuvrent pour éviter un retour de la défense. Seul un blitzer croco parvient à coller le porteur de balle. Ne reste qu’un tour. Les Rapid cognent pour dégager des soutiens et optent pour un blitz du gobelin après esquive plutôt que pour une esquive du blitzer pour tenter de marquer : et paf le petit teigneux se dégage, fonce et cogne le blitzer croco qui se retrouve commotionné. Le blitzer fonce et marque à la dernière seconde en mettant le paquet, réalisant le parfait hold up : score final 1-2.

Analyse du match :
Avant tout une grosse partie de rigolade avec tous ces jets ratés entre les skulls, les esquives ratées, et les go for it foireux. La seule initiative ayant aboutie est ma dernière action pour la victoire.
Malgré ces jets bizarres le match est resté de bonne facture et intéressant. Le 1-1 aurait été le résultat logique.
Pour couronner le tout, une seule sortie avec ces deux équipes de poètes ce n’est pas grand-chose, mais quand en plus c’est un gobelin qui la fait…
Au final les attaques ont été cohérentes, les défenses étant un peu en retrait.
Pour ma part les Garde ont été très efficaces à la différence de mon troll toujours peu performant. Du côté de Nicolas le blitzer APM a vraiment manqué, d’autant qu’un autre blitzer KO n’est pas revenu sur l’action décisive : il n’aura pas manqué grand-chose pour que le chemin du TD soit verrouillé.

 

 

Ils ont dit:

Résultat du jour entre les SOBEK ASSE et les RAPID ORKVOGROD: victoire des orcs…….. euh des Rapid:  1-2.

Bon pour résumer au plus court je vous informe que hold up s’écrit maintenant “M A N D R A K E”.

Une première mi-temps où je remonte la balle pour marquer au 7 ème tour, avec deux double skulls de chaque côté et des loupés dans tous les sens. En plus les orcs qui cognent mou: du KO rien que du KO.

En seconde mi-temps Nicolas remonte la balle pour marquer au 7 ème tour me laissant deux tours pour marquer. Là encore 5 ou 6 double skulls bien répartis des esquives foirées des go for it échouant, en bref des initiatives très mal payées.

Sauf que grâce à deux go for it (et accessoirement deux KO qui ne reviennent pas alors que les miens se précipitent sur le terrain) je marque au dernier tour avec, cerise sur le gâteau, la seule sortie du match sur le blitz final du gobelin sur un blitzer (commotion).

En bref un match intéressant où on s’est bien fendu les poires (entre autre…) avec des résultats de dès virant au grand n’importe quoi. Merci à Nicolas pour ce bon après-midi.

Résumé plus détaillé à venir sur le site et feuille de match en pièce jointe.

Mandrake

 

merci Hold up pour ce match mémorable

 

bon çà devient une habitude !!! va falloir arrêter de voler les victoires comme çà sur le 8eme tour de la seconde mi-temps !!!!

 

Nicolas

 

 

 

 

Gains: $20000 $50000
Dépenses exponentielles: $0 $0
Popularité: 0 POP +1 POP
Joueurs: 2
Bienvenue, Juba Jubo! Avec le número 2, il a été acheté pour la position Lanceur
Points d’expérience: 4
Wallie Gator a marqué un touchdown !!

9
Pour ce qu’il a apporté à l’équipe, Kabakmeli a été élu joueur le plus valable

1
Jaro Jora a marqué un touchdown !!

11
Willard Krados est très puissant, il a sorti un joueur adverse !

80
Warg Kastet a marqué un touchdown !!

93
Pour ce qu’il a apporté à l’équipe, Kob Zepavret a été élu joueur le plus valable

Compétences: 4
Avec l’expérience, Wallie Gator a gagné la compétence +1AG
1
Avec l’expérience, Jaro Jora a gagné la compétence Chef

93
Avec l’expérience, Kob Zepavret a gagné la compétence Blocage

Cet article a été publié dans Blood Bowl avec les mots-clefs , , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.