Circuit de Budapest – Formule Dé

21_Budapest

Comme d’hab, voici l’analyse.. enfin vous savez; A noter qu’il fera soleil pour la prochaine manche, eh oui j’ai la météo dans le sang…

Le circuit de Budapest révèle peu de difficultés majeures, avec ces virages dans tous les sens, d’où son sobriquet de “tourniquet”…
Malgré cela, il n’en est pas plus lent, les pilotes gardant un rythme élevé tout au long d’un tour. En fait, toute la difficulté réside dans le fait qu’il est très dur de doubler ici, sauf dans les lignes droites, bien entendu, mais elles sont si peu nombreuses…
Excepté celle des stands et celle reliant kanyar 2 et 3, il y a peu d’opportunité de passer sans encombre. La place sur la grille ne joue strictement aucun rôle, comme on avait pu le constater en 1999, avec tous les pilotes au coude à coude dans le 1er virage…
Quant à la météo, elle est assez variable, mais dans l’ensemble, on peut quand même logiquement s’attendre à des conditions de piste acceptables. Il faut partir assez chargé en pneus pour pouvoir attaquer à quelques endroits clé ou tout au moins, se permettre de ne réaliser qu’un seul stop aux stands, ce qui peut être une des clés du succès, ici…

Cet article a été publié dans Formule Dé avec les mots-clefs , , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.