BB saison 4/ J4 / Groupe A: Gorgoth Asskickers vs Olympique des Mangoustes: 1-3

C’est avec beaucoup d’envie de bien faire que les deux équipes s’apprêtent à donner le coup d’envoi, les Gorgoth Asskickers restant sur 2 matchs invaincus et l’OM voulant vite effacer le revers subit contre les orques.

Le mauvais temps n’avait pas effrayé les nains mais peut-être que les nains avaient empêchés les skavens de venir en nombre, c’est donc avec 11,000 spectateurs de chaque coté que le coup d’envoi allait être donné, la météo étant parfaite pour disputer un match de Blood Bowl.

L’OM gagne le tirage et décide d’attaquer. Les olympiens, sans doute émus à l’idée d’en prendre des poignées de doigts toute la soirée, sont extrêmement timorés et enchainent les mauvais dés en ce début de partie : des 1, des 1 relancés et des 2 !

Les nains en profitent pour flanquer des raclées aux skavens qui encaissent. L’ OM décide de se réveiller au tour 4 et 5, enchainent 2 ou trois mandales, un petite course suivie d’une passe et le coureur skaven s’envole vers son premier TD.

Les nains engagent, les 2 équipes sont réduites à 9. Les nains placent une attaque relativement au centre. Un hobgobelin se saisit de la balle, et s’enfonce dans une cage qui malheureusement pour les nains était légèrement mal fermée. Il n’en faut pas plus au N°52 coureur de son état pour se lancer corps et âme sur le porteur de balle à 2 dés contre. Le hobgobelin est repoussé sur un blitzeur skaven qui n’attendait que ça : un bourre-pif, le ballon qui file des mains du malheureux et le N°53 file vers son 2ème touchdown. C’est aussi la mi-temps.

La partie repart à 10 pour les nains contre 9 pour l’OM. L’OM a décidé de tempérer pour ne pas risquer de se faire rattraper ni de se retrouver à jouer à 5, synonyme de défaite quasi assurée et préfère voir venir en gérant son avance. Le nain attaque, oublie que le rat-ogre est à portée. Ce dernier (cette grosse feignasse qui n’a fait en gros qu’un blocage dans la partie) sort le grand jeu et explose le porteur de balle qui regarde le ballon rouler vers… le N° 53 qui s’apprête à faire signer son premier coup du chapeau.

A 3-0 la messe est dite. Les Nains sauvent l’honneur. Score final 3-1 pour l’OM. L’OM a été réaliste.  Les 2 coachs se serrent la main suite à un match viril mais correct dans une ambiance des plus cordiales. Merci Benoît.

Cet article a été publié dans Blood Bowl avec les mots-clefs , , , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.