BB Saison 4, J3 Groupe A: Olympique des Mangoustes vs Wild Boars 82: 0-3

C’est remontées comme des pendules que les 2 équipes de l’Olympique des Mangoustes et les Wild Boars 82 s’apprêtent à donner le coup d’envoi du match comptant pour la J3.
Pas moins de 29000 spectateurs sont venus voir le choc de la J3 dans le groupe A, avantage aux locaux qui s’emparent du Fame +1.
 
Temps clément, les Olympiens organisent leur attaque classiquement en infiltrant 2 joueurs en en maintenant le ballon hors de portée des orques le temps d’avoir un joueur démarqué. Quelques skavens dont le rat ogre sont restés derrière pour déblayer au cas où.
Malgré les parpaings reçus par les peaux vertes, les skavens tiennent le choc et s’apprêtent à accélérer, d’autant que la pression des sangliers se fait un peu plus menaçante. C’est malheureusement le moment que choisit le rat ogre (tour 4) pour rêvasser. Pas encore un souci majeur mais voilà qu’il recommence au tour suivant. Du coup le coach de l’Om se met sous pression et cela oblige le porteur de balle à se mettre en position d’être taclé, au milieu du terrain, bien que protégé. Mais le sort a choisi son camp et les évènements défavorables vont s’enchainer pour l’OM, avec un Jérémie qui en plus ne commet aucune erreur. Une esquive ratée à 3+, malgré la relance et les skavens se retrouvent à 7, dont un mort qui se fait achevé par son apothicaire sans doute payé par les orques, et la balle finit dans les bras du lanceur orque qui n’en demandait pas autant. Les sangliers sauvages (ça ils le sont) marquent au tour 8. Mi-temps.
 
Que faire pour l’OM? D’autant que les KO ne rentrent pas? Pas facile. A 7 contre 11, l’OM joue le tout pour le tout en élaborant un plan osé. La balle est au fond du terrain des orques, 2 coureurs foncent sur le porteur et l’obligent à aller dans l’endroit souhaité par les Olympiens.Les orques sont perturbés, bafouillent leurs blocages sous la pression. Le plan s’est déroulé comme prévu, enfin presque. C’est au tour de l’OM de jouer, 1 blocage raté (à 2 dés) puis un autre à 2 dés, encore raté mais un KO supplémentaire, un coureur avec blocage…Les orques s’en sortent bien, d’autant que l’action suivante éliminera toute possibilité à l’OM d’empêcher le 2ème TD.
 
L’Om ne désespère pas et dès l’engagement essaye de réduire le score par un OTTD (one turn  TD). Le plan se déroule parfaitement, le skavens transpercent la défense, mais un double 1 sur le 2ème Go For It réduit les chances de l’OM de marquer à ce tour. Les orques sont loin ce sera peut être possible au tour suivant, mais le coureur rate son jet d’armure et se blesse, heureusement sans gravité. Le champ est libre pour les orques pour marquer le 3ème TD.
 
Il reste un tour, l’OM n’a plus de coureurs, 6 joueurs sur le terrain, rien à faire. Si une passe pour les XP… ratée.
Et pour finir -1 en pop pour l’OM, ça ne vous incite pas à vous battre….
 
Match à sens unique grâce à la rapide supériorité numérique des orques emmenés de main de maitre par le coach Jérémie, dans une excellent ambiance. Bravo.
Cet article a été publié dans Blood Bowl avec les mots-clefs , , , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.