J3 : Red Debils – Fils de Chuck Norris

Les lézards des RD accueillent our le compte de la J3 les Khemri des Fils de Chuck Norris. Il y a foule au stade car 10000 visiteurs prennent place au côté des 16000 locaux. Il tombe des cordes à l’échauffement mais dès le coup d’envoi il devient très ensoleillé pour la saison, il ne faudra pas compter sur le jeu de passe. Ca tombe bien : a priori, les deux équipes s’en foutent !

Les lézards développent une attaque décalée vers leur droite, les Saurus vont le boulot en séchant tous les osselets qui veulent bien tenir debout.  Mais les armures résistent. L’attaque progresse lentement, le temps de redescendre le ballon pour basculer le long de la transversale à l’abri. Alekseï Tattnu se saisit du ballon et pousse sa course dans le sillage des Saurus qui dégagent un couloir sécurisé. C’est le TD au tour 4. Coach Matsouloulou ne se déconcentre pas malgré le gros rhube qu’il traîne.

Les Debils engagent en fond de terrain adverse, les beignes commencent à tomber. Là aussi, les armures résistent assez bien. Génés par la luminosité, le Thro-Ra Rapidos a beaucoup de mal à ramasser la balle, les lézards commencent à s’infiltrer. Alekseï, le skink marqueur des Reds, en profite pour passer innaperçu entre deux squelettes. Mauvaise idée, il s’étale tout seul et ne reviendra plus, ni le match suivant d’ailleurs ! Les mort-vivants finisssent par enclencher la marche avant. L’attaque est plein centre, les attaques sont plus sérieuses car les écailleux commencent à joncher le terrain et comptent les libellules à l’infirmerie. La tête de pont est faite. Heureusement, la vitesse des lézards comble les trous. En désespoir de cause, Moloss tente une passe sur Rotul infiltré dans l’en-but mais des griffes adverses l’empêche de réussir.

La mi-temps ne change rien à la luminosité exceptionelle. Les Khemri attaquet encore plsin centre. Les lézards tombent : certains ne se relèvent pas et piquent une ronflette à l’infirmerie, deux skinks vont même prendre un bain de foule. La concentration n’y est plus. L’attaque se décale sur la gauche Khemri, mais le retour rapide des lézards bloque toute tentative de sortie sans une énorme prise de risque. Pas de problème : Fémur le le n°8 tente la passe de la Mort, pour des Khemri ce n’est pas trop génant. Et bien, ça marche, car le 10 Rotul réceptionne et marque. Grand silence dans le stade !

Les Debils se présentent à 8 sur le terrain : il ne reste que deux skinks. L’arbitre, tellement impressionné par la qualité du jeu, remonte le chrono pour profiter plus encore du spectacle. Les léards attaquent à droite encore et ne font pas dans le détail. Ils s’infiltrent au mieux. Les Khemri organisent la défense au plus pressé. Il ne reste que très peu de temps et il n’y a pas de solution facile pour les Reds. Les Saurus dégagent un chemin et un blitz repousse un des deux squelettes qui veillent sur le ballon au sol. Boris Tournn, le skink n°4, tente le coup. Il récupère la balle dans les pattes adverses, esquive une fois puis une deuxième et alors qu’il accélère sur le terrain complétement dégagé, le gong de la fin du match retentit alors qu’il ne lui manquait que quelques centimètres. La victoire s’est jouée à 2 secondes.

Un match très intéressant avec une excellente ambiance et un résultat logique, chacun ayant eu sa chance à un momement ou un autre !

Cet article a été publié dans Blood Bowl avec les mots-clefs , , , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.