BB S4 / J1 Groupe A: Breizh Punishers vs Wild Boar 82: 1-2

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs,

Bonsoir pour le coup d’envoi de cette nouvelle saison de Blood Bowl.

Ce soir nous allons assister au match entre les elfes noirs bretonnants et les orcs cognants.

Les supporters elfes ont du profiter des beaux jours de cette arrière saison pour torturer quelques esclaves car ils sont deux fois moins que leurs visiteurs. Ce sont ces derniers qui gagnent le toss et qui choisissent de recevoir le coup d’envoi.

Les deux équipes se placent. On voit d’entrée que les orcs ont envie d’en découdre en se mettant presque tous sur la ligne médiane. Les elfes semblent vouloir se préserver en s’éloignant des baffes autant que possible.

ET C’EST LE COUP D’ENVOIIIIIIII…

Nous assistons à une tentative timide d’enfoncement du centre des punishers. Le troll réagit au quart de tour mais a la main molle.

Ouh lalalala, les elfes semblent glisser sur des peaux de bananes, frappe à côté des cibles, mais les orcs n’en profitent pas totalement en raison d’un bon replis défensif.

Mais que vois-je, les orcs, après avoir mis KO un trois quart adverse réussissent à envoyer dans le public un second elfe. Ils profitent de leur supériorité pour effectuer deux changements d’aile et déborder la défense. Leur lanceur contourne la défense et déborde sur l’aile droite pour mettre le paquet en pour ouvrir le score. Les trois tours qui viennent vont-ils suffir pour que les elfes obtiennent l’égalisation.

Pour cela ils préparent une offensive sur leur aile gauche si je me fie à leur placement. Mais mais mais les orcs sont décidément très en forme ce soir et blitzent, un peu tendrement quand même, ce n’est pas comme ça que les morts vont venir. Pendant ce temps la balle se perd côté droit des elfes.

Le coureur placé en arrière va récupérer la balle pendant que deux elfes s’infiltrent pour se placer à distance de touchdown, ça parait bien parti…quoique non: la passe rate totalement. Le troll qui, bizarrement, depuis le début de la partie suis à la lettre les consignes du coach, va tenter de lancer son gobelin pour récupérer la balle. Hummm cet éclair dans ses yeux, il ne va quand même pas faire ce que je crois…et si. Paix à l’âme de ce pauvre gobelin dont le pied gauche sort encore de la bouche du troll. Pour couronner ce tour critique pour les orcs, un blitzer rate son block à un contre un sur le coureur elfe infiltré et se blesse sérieusement. Une absence au prochain match me parait évident aux vues des multiples angles formés par sa jambe: je crois qu’un érudit en géométrie trouverait son bonheur même si un angle droit aurait pu compléter cette collection.

Est-ce que les elfes vont pouvoir faire la passe de la dernière chance…nonnnnnnn une nouvelle chute en sortie de zone de tacle met fin à la mi-temps sur le score de 0-1 pour les Boars.

Que peut_on dire à ce stade du match: belle monté de balle bien cohérente des orcs facilité par les échecs à répétition des elfes dans la quasi totalité des initiatives.

Retour au match. Les elfes ont du prendre une soufflante car ils semblent très remontés et concentrés.

Les orcs se placent et les elfes profitent d’un avantage numérique pour tenter de déborder des deux côtés. Ils s’infiltrent toutefois au centre. Les orcs tentent de compenser et mettent la pression sur le porteur de balle placé en arrière. Les soutien arrivent et écartent le danger. La balle est récupérée et remontée sur l’aile droite. Les trois jouers infiltrés se soutiennent bien: ils attendent manifestement la balle pour égaliser. Les orcs frappent toujours aussi mollement et les elfes semblent enfin vouloir bénéficier de leur agilité hors norme. La balle arrivent sur le blitzer infiltré qui s’échappe au moyen d’un blitz bien senti. Il s’échappe en profitant du placement de ses coéquipiers et va égaliser.

Il reste quatre tours, tout est possible. Un ko elfe refusant de revenir sur le terrain l’égalité numérique rééquilibre les choses. Le ballon s’élève et rebondit vers la ligne médianne sur un trois quart qui s’empare du cuir.

Il se place à l’abris derrière ses coéquipiers et tente une infiltration sur sa droite. Ca devrait marcher si j’en crois la nouvelle épidémie d’esquives ratées. Encore que…eh oui les elfes parviennent au contact du porteur de balle et le font tomber. Il y a une brêche même si la balle reste au sol. Sauf que je n’ai pas vu les peaux vertes qui rappliquent. Ils dispersent les gars en noir et un blitzer sprinte dans l’en-but alors que le lanceur parvient à grand coup de go for it et de passe longue à adresser la passe décisive. Come les elfes oublient d’intercepter il n’auront que deux tours pour égaliser.

Au placement de départ les elfes se massent d’un côté, récupèrent la chandelle et se mettent à distance de touchdown pour le dernier tour. Attention à eux car les blitzers orcs rappliquent. Ils blitzent le coureur porteur de balle qui réussit parfaitement sa passe, peine perdue car le réceptionneur a mis ses gants de boxe et laisse tomber le ballon. Il ne reste plus qu’à tenter une action décalt pour reprendre la balle entre les deux peaux vertes et filer dans l’en-but. L’esquive la plus difficile fonctionne, le ramassage est parfait. Ne reste qu’une esquive qui échoue lamentablement.

L’arbitre peut siffler la fin du match sur un 2-1 pour les orcs un peu sévère pour les elfes.

Ces derniers pourront s’en vouloir de ne pas avoir réussi à être concentré plus de quatre tours. Leur trop grand nombre de ratés leur coûte le match et lance de bien mauvaise manière la saison. Les orcs eux ont réussi un très bon match ne ratant que très peu d’action avec un troll n’ayant jamais perdu le fil du match et ayant toujours répondu aux sollicitations de son entraineur.

A tous à bientôt pour la seconde journée de cette nouvelle saison de BLOOD BOWL!!!!!!!!!

 

 

 

 

Match équilibré qui aurait pu être achevé sur une égalité mais la pluie de 1 des elfes et une belle réussite des orcs l’ont empêché.
Bon petit match de rentrée.
Attention à Jérémie, il va en embêter quelques uns.

Résumé du coach des Breizh Punishers

 

Cet article a été publié dans Blood Bowl avec les mots-clefs , , , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.